Votre slogan professionnel

Des paysages époustouflants

L’île du Levant

L'île du Levant est une île française située au large du département du Var, face à la corniche des Maures en Méditerranée. Elle est la plus orientale des îles d'Hyères (appelées aussi les îles d'Or) et est voisine de l'île de Port-Cros. Comme les autres îles d'Hyères, l'île du Levant fait partie du territoire de la Communes d'Hyères.

De taille pratiquement égale à celle de Porquerolles, l'île du Levant se présente sur une longue arête rocheuse de 8 km de long et seulement 1 km de large mais seul un dixième de l'île est accessible au public.

En 1855, comte Henri de Pourtalès (1815-1876) rachète l'île du Levant. En 1860, il est autorisé à y créer une colonie pénitentiaire pour enfants afin d'exploiter l'île. Les premiers arriveront en février 1861. Les bagnes pour mineurs furent autorisés par Napoléon III dans le but de vider les villes des orphelins, enfants abandonnées et jeunes mendiants. La colonie pénitentiaire du Levant fonctionnera pendant 27 ans. Pendant cette période, une centaine d'enfants, soit 10 % des effectifs totaux mourront sur l'île. Récemment, une plaque commémorative a été posée.

En 1931 fut créé Héliopolis (20 ha) par les docteurs Gaston et André Durville, un des premiers centres naturistes d'Europe sur une île. Pour la baignade exclusivement naturiste, l'île possède une petite plage (plage des Grottes), sinon on se baigne à partir des rochers (bain de Diane).

Il existe aussi une réserve naturelle régionale, le Domaine des Arbousiers[1], créée en 1993.

On y trouve aussi le Phare du Titan, sur le cap du Pauvre Louis à l'extrême est de l'île.

L'île comporte également un centre UCPA consacré à la pratique de la plongée sous marine et accessible à partir du niveau 1 CMAS.

 

Texte de Wikipédia, voir site

L’ACCROCHE-COEUR

Depuis l’Accroche-cœur, l’ile de Port-Cros, au loin la Gabinière

L’île de Port-Cros vue du Levant